Comment prévenir les maladies des plantes dans votre jardin

Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

La prévention est beaucoup plus facile que le traitement. Cela est vrai pour notre propre santé, ainsi que pour la santé de notre jardin. Tout comme bien manger et faire des bilans de santé réguliers sont essentiels pour prévenir les problèmes de santé, fournir un environnement sain à vos plantes est également essentiel pour prévenir les problèmes de santé des plantes. Dans cet article, nous allons examiner quelques-unes des façons de prévenir les maladies dans votre jardin. Si vous faites ces choses de manière cohérente et que vous prenez le temps d'observer régulièrement vos plantes, il y a de fortes chances que vous ayez très peu de maladies à combattre.

Suivez les bonnes pratiques d'assainissement

Ceci est important dans toutes les parties de votre jardin, mais il est absolument crucial dans votre potager. Un bon assainissement comprend le ramassage des débris végétaux, la taille des tiges et des branches mourantes ou malsaines et la réduction au minimum des mauvaises herbes. Le feuillage ou les tiges restantes de plantes malades peuvent entraîner la lutte contre ces mêmes maladies ou ravageurs l'année prochaine.

Il est souvent préférable de jeter le feuillage malade plutôt que de le composter, à moins que vous ne mainteniez un tas de compost « chaud » – ces tas sont bien meilleurs pour tuer les maladies que les tas de compost passifs ou « froids ».

Fertilisez pour garder vos plantes en bonne santé

c'est-à-dire fertiliser juste assez pour garder les plantes en bonne santé, et pas plus que cela. Une fertilisation excessive entraîne souvent plus de problèmes, car vos plantes produisent alors beaucoup de croissance faible et fraîche qui attire les ravageurs et les maladies. La bonne quantité d'engrais organique (ou des applications régulières de compost ou de fumier composté) aidera vos plantes à rester en bonne santé. Les plantes saines sont mieux à même de repousser les maladies.

Inspectez les plantes pour les maladies avant de les ramener à la maison

C'est un moyen facile d'éloigner les maladies de votre jardin : assurez-vous de ne pas les introduire avec de nouvelles plantes ! Avant de rapporter des plantes de la pépinière, assurez-vous qu'elles sont en bonne santé. Si vous voyez des signes de maladies fongiques ou d'insectes, ou beaucoup de feuillage jaunissant ou flétri, prenez un laissez-passer.

Laisser le sol se réchauffer avant de planter

Certaines maladies fongiques s'accrochent à nos jardins parce que nous plantons lorsque le sol est encore trop frais. Nos plantes sont stressées, ce qui les rend moins aptes à lutter contre les maladies, et en un rien de temps, nous avons affaire à des plantes malades. Le moyen le plus simple d'éliminer ce problème est de s'assurer que vous ne plantez pas avant que le sol ne se soit réchauffé au printemps. Un thermomètre de sol est un gadget peu coûteux qui peut vous éviter bien des maux de tête plus tard. Une autre façon de le faire est de se tourner vers la phénologie pour savoir quand planter. Par exemple, la tradition dit que lorsque le muguet est en fleur, il est temps de planter des tomates.

Assurer un potager sain en faisant la rotation des cultures

La rotation des cultures est probablement le meilleur moyen de prévenir les maladies dans votre potager. Planter des légumes aux mêmes endroits année après année garantit pratiquement que les maladies fongiques et autres parasites qui hivernent dans le sol vous donneront des maux de tête toute la saison. Il est utile de connaître les différentes familles de légumes et de savoir comment les faire tourner dans votre jardin.

L'eau le matin

C'est l'un de ces vieux conseils qui ont du sens. De nombreuses maladies fongiques ont besoin d'environnements humides et frais pour prospérer. Donc, si le feuillage de nos plantes est mouillé pendant la nuit, cela donne à ces maladies une chance de vraiment prendre un bon départ dans nos jardins. Le moyen le plus simple d'éviter cela est d'arroser le plus tôt possible dans la journée afin que vos plantes puissent sécher avant la tombée de la nuit.

Paillis!

Les paillis sont utiles pour maintenir l'humidité du sol et réduire les mauvaises herbes, mais ils sont également très utiles pour nous aider à garder nos jardins exempts de maladies. Le paillis empêche le sol infesté de champignons du sol d'éclabousser le feuillage des plantes. Si vous avez eu des problèmes avec une tache noire sur vos roses, essayez de mettre une bonne couche de paillis autour de vos rosiers au printemps et vous aurez probablement moins de problèmes avec cette maladie gênante.

Fournir une bonne circulation d'air

Les maladies fongiques comme l'oïdium et les taches noires sont plus susceptibles de poser problème si vos plantes ont une mauvaise circulation de l'air. S'ils sont plantés trop près les uns des autres, ou contre un mur, ils ne reçoivent pas assez d'air. Cet environnement stagnant est parfait pour de nombreuses maladies fongiques. Essayez d'élaguer les branches en excès, de diviser les grandes plantes ou de transplanter les plantes à problèmes dans une zone avec une meilleure circulation d'air.

Attention aux insectes nuisibles

Les insectes nuisibles, avec leur mastication et leurs terriers, sont assez ennuyeux à traiter. Mais beaucoup d'entre eux, comme les pucerons, constituent une double menace car ils transmettent des maladies entre les plantes. Restez vigilant et essayez d'éliminer les insectes nuisibles dès que vous les voyez.

Enlevez les tiges et le feuillage malades A.S.A.P.

Si vous remarquez des feuilles de tomate tachetées ou un feuillage avec de l'oïdium, essayez de l'enlever dès que vous le voyez pour empêcher la maladie de se propager au reste de la plante. Souvent, si nous enlevons le feuillage et les tiges infectés dès que nous les voyons, cela contribue grandement à nous assurer que nous n'avons pas un plus gros gâchis à traiter plus tard.

Ces conseils vous aideront à garder votre jardin exempt de maladies. Une grande partie de ces conseils se résume à une véritable connaissance de votre jardin : prenez le temps de vous rapprocher de vos plantes, afin de pouvoir détecter immédiatement les problèmes et prendre les mesures appropriées. Donnez à vos plantes un environnement sain en premier lieu, et elles seront mieux à même de résister aux maladies.

Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Vous contribuerez au développement du site, partager la page avec vos amis

wave wave wave wave wave